Solution problemes tresorerie

vignette
Les solutions si vous avez des problèmes de trésorerie : Il est malheureusement toujours possible que des problèmes d’argent se présentent dans la vie. Un décès, un divorce, une perte d’emploi, une maladie, etc. sont autant d’aléas qui peuvent se produire. Ces situations ont immanquablement un impact sur les ressources financières d’un ménage.

Pour faire face à ces difficultés, il faut rencontrer sans tarder certaines personnes ou institutions : votre banquier, vos créanciers, les services sociaux. Certaines dispositions aussi sont à établir rapidement, avant que la situation ne se dégrade (rachat de crédit, demande de grâce, procédure de surendettement). S’entretenir avec son banquier

Il est primordial d’informer votre banquier en premier lieu. Cela pour éviter l’émission éventuelle de chèques sans provision, par exemple. Il s’agit aussi de mettre de l’ordre dans vos crédits si vous en avez, afin de procéder à un réaménagement de vos échéances. Au besoin, envisagez un rachat de crédit pour réduire vos mensualités.

S’adresser aux services sociaux


Il vous faut aussi prendre l’attache des services sociaux de votre ville, rencontrer une assistante sociale notamment pour vous informer des aides dont vous pouvez bénéficier le cas échéant. Informez-vous des allocations auxquelles vous avez droit selon votre cas particulier.

Les autres démarches à faire

Des difficultés financières doivent être considérées comme passagères. Rencontrez vos créanciers et négociez avec eux de nouveaux délais de paiement. Les services courants comme l’électricité, le gaz, le téléphone, les impôts ont besoin aussi que vous les informiez de votre situation. Ici, votre objectif est d’éviter les coûteuses poursuites judiciaires. Étalez davantage le paiement de vos différentes dettes.

En cas de crédit immobilier, vous pouvez demander auprès d’un tribunal d’instance le report de vos échéances, pour une durée maximale de deux ans. Cette démarche s’adresse notamment aux personnes dont les soucis financiers résultent d’un licenciement, ou d’un divorce, et dont on estime que la situation peut se redresser dans ces délais.
En dernier lieu, il y a la procédure de surendettement. Un plan d’action est mis en place pour aider le demandeur à s’acquitter de ses dettes tout en disposant d’argent pour ses besoins quotidiens.